fbpx
Solutions de Vie Autonome

Adaptation du logement au vieillissement : quels sont les travaux concernés, les aides et conditions d’éligibilité ?

Avec l’âge et la perte de mobilité, notre domicile, aussi agréable et rempli de souvenirs soit-il, peut nécessiter des aménagements pour faciliter et sécuriser la vie quotidienne.
Les travaux d’adaptation du logement au vieillissement peuvent être pris en charge par des organismes privés ou publics afin de soulager financièrement les ménages pour l’équipement de leur domicile. Faisons le point sur les types de travaux concernés par ces aides ainsi que sur les différentes conditions à respecter pour pouvoir en bénéficier.

Quels sont les types de travaux pris en charge pour l’adaptation de son logement ?

Pour adapter votre logement à votre situation, il existe trois types de travaux pris en charge par les organismes :

  • L’aménagement d’une douche sécurisée ;
  • L’installation d’un fauteuil monte-escalier ;
  • L’installation de WC motorisés.

Ces travaux à effectuer dans la salle de bain, les escaliers ou encore les sanitaires sont pris en charge, car ce sont les principaux lieux à risque pour les personnes âgées en perte de mobilité.  

Ainsi, il est important de savoir que le premier lieu à risque est celui de la salle de bain. On compte en effet, 46% de chutes dans la salle de bain parmi les 81% de chutes de personnes âgées à domicile*, ce qui représente plus de la moitié. On comprend ainsi que l’aménagement d’une douche sécurisée (seuil ultra bas, barre de maintien, siège…) devient une nécessité lorsqu’on atteint un certain âge.

Ensuite, le second lieu à risque pour les personnes âgées est celui des escaliers. Environ 24% de personnes âgées sont tombées dans les escaliers sur les 88% ayant subis une chute**. Les escaliers sont responsables des fractures provoquées par les chutes chez les personnes âgées et à mobilité réduite. Il est donc primordial de sécuriser ce lieu grâce à l’installation d’un fauteuil monte-escalier (position assise, ceinture de sécurité …). Cet aménagement permet de rendre le déplacement entre les étages plus simple et surtout bien plus sécurisé. Il devient donc l’un des aménagements les plus importants à mettre en place dès le 3ème âge.

Enfin, le dernier lieu à risque pouvant être dangereux ou douloureux est au WC. Lorsqu’une personne âgée est atteinte de problèmes physiques (musculaire, articulaire, de corpulence…), il peut être très difficile voire impossible de s’asseoir sur le siège sans aide. Pour pallier ce problème, il existe des WC motorisés ou surélevés permettant de rendre ce moment d’intimité moins difficile et désagréable.  Ces WC sont conçus pour vous aider à vous asseoir et à vous relever grâce à un siège qui se rehausse et à des accoudoirs/barre d’appui qui accompagne votre corps.

Découvrir nos aménagements

Quelles sont les aides financières et les conditions d’éligibilité ?

Il existe différentes aides financières pour l’aménagement d’une douche sécurisée (douche de plain-pied), d’un fauteuil monte-escaliers ou encore de WC motorisés/électriques. Ces aides sont attribuées par l’organisme public « ANAH (Agence National de l’Habitat) » et/ou par l’organisme privée « Action Logement ».

L’ANAH peut accorder une aide appelée « Habiter Facile » qui peut aller jusqu’à 7000€ maximum (pour les revenus modestes) ou 10 000€ maximum (pour les revenus très modestes), ce montant varie en fonction du projet de travaux (aménagement d’une douche sécurisée, d’un monte-escaliers ou de WC motorisés) et des ressources du foyer. Ainsi, pour en bénéficier, il faut respecter des conditions :

  • Être propriétaire du logement et y vivre ;
  • Avoir des ressources modestes ou très modestes qui ne dépassent pas les plafonds de ressources définis par l’ANAH (cf. le tableau des plafonds de ressources ci-dessous) ;
  • Le logement doit avoir plus de 15 ans à la date où votre demande d’aide est acceptée.
tableau des plafonds de ressources pour l'aide ANAH
Source : site de l’ANAH

Si vous n’êtes pas éligible à l’aide de l’ANAH, il est possible que vous soyez éligible à l’aide proposée par l’organisme Action Logement. L’aide financière s’élève jusqu’à 5000€ pour l’aménagement d’une douche sécurisée ou de WC motorisés et a pour but de favoriser votre maintien à domicile.

Pour en bénéficier, il faut répondre aux conditions d’éligibilité suivantes :

  • Être âgé(e) de 70 ans et plus
  • Être salarié(e) ou retraité(e) d’une entreprise du secteur privée dont le secteur agricole et en perte d’autonomie (GIR 1 à 4) ;
  • Les revenus doivent être inférieurs aux plafonds des ressources des ménages (lien ancré vers l’article : https://www.sva-france.fr/action-logement-faire-installer-une-douche-securisee-gratuitement/) à revenus modestes ;
  • Le logement doit être votre résidence principale et situé en France (métropole et DROM) dans le parc privé.

Notez également que si vous êtes locataire, votre propriétaire peut bénéficier de l’aide. Dans le cas où vous êtes hébergé(e) chez l’un de vos enfants, il faut qu’il soit salarié du secteur privé y compris agricole pour bénéficier de l’aide.

Attention, pour l’aménagement d’un fauteuil monte-escaliers, ce n’est pas l’organisme Action Logement qui prend en charge les travaux mais l’ANAH.

Contactez-nous pour plus d’informations

*Source : OMS, Invs – Inpes – Ministère de la santé – SilverEco

**Source : https://www.senioractu.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *